10 ans de suivi des produits phytosanitaires dans les eaux continentales du bassin Adour-Garonne

Long title: 
Analyse, interprétation, expertise et communication sur 10 années de suivi des phytosanitaires dans les eaux du bassin Adour-Garonne
Pays: 
France
Clarification on the localization: 
Bassin Adour Garonne
Name of client/Beneficiary: 
Agence de l'Eau Adour Garonne
Start Date : 
October, 2016
Completion Date : 
June, 2018
Funding organisation: 
Agence de l'Eau Adour Garonne
Name of Associated partners if any: 
Ineris
Description of the project: 

Le bassin Adour-Garonne est soumis à une forte pression phytosanitaire de par les usages présents comme par exemple la maïsiculture importante sur les territoires de l’Adour ou la présence de vignobles plus localisés en Charentes et Bordelais. D’autres usages comme les utilisations sur les infrastructures de transport, en zone urbaine ou industrielles ou d’autres peuvent également s’ajouter ou être eux même source d’une forte pression.

L’Agence de l’Eau a  mis en place un suivi de la qualité des eaux depuis la fin des années 90 qui s’est depuis largement étoffé, tant en terme de nombre de molécules couvertes que de couverture spatiale.

La Directive Cadre sur l’Eau (DCE) imposant l’atteinte du bon état écologique des eaux,  les Etats Membres de l’Union Européenne ont mis en place des programmes d’actions permettant l’atteinte de ce bon état et doivent en assurer le suivi. De fait, le suivi de la qualité des eaux et notamment le suivi des substances dangereuses s’est largement étoffé depuis les dernières années.

L’étude lancée par l’Agence de l’Eau a pour objectif de dresser un bilan du suivi effectué sur les 10 dernières années afin de :

  • Définir l’état actuel de la connaissance de la pression phytosanitaire  et son évolution
  • Evaluer l’évolution de la pression en fonction des politiques mises en place sur le territoire
  • Evaluer la pertinence du suivi effectué  et proposer des pistes d’amélioration.

Au delà de la structuration d’une base de données de travail qui rassemble les différents jeux de données existants (données de qualité des eaux superficielles, souterraines, … ; données hydrométriques; données d’occupation des sols, du recensement général agricole, de pressions agricoles; ...) pertinents pour les  molécules phytosanitaires identifiées et leurs métabolites, l’enjeu de la mission réside principalement en trois points:

  • l’exploitation et le croisement de ces données,
  • la définition d’indicateurs pertinents pour analyser la situation et les évolutions et ajuster les suivis,
  • l’élaboration de produits de communication.
Description of services provided by IOW: 

L'OIEau a travaillé en étroite collaboration avec l'INERIS pour la conduite et la réalisation de ce projet sur l'ensemble de la durée du projet, y compris au travers de relectures croisées et de contributions aux documents produits par les équipes respectives des deux organismes.

L'OIEau a été plus particulièrement en charge de l'organisation d'un système d'information dédié au projet avec mise en place d'une plateforme (site web) permettant la collecte et le stockage des différents jeux de données (24 jeux de données opensource utilisés), les traitements nécessaires dans le cadre du projet, y compris pour la visualisation graphique et cartographique, en combinant différentes technologies de webmapping et de dataviz afin d’être répétables et automatisés.

L'OIEau a défini en partenariat avec l'INERIS les règles de cohérence et de combinaison des données, qui ont été discutées avec l'Agence et validées puis retranscrites dans un document afin de conserver une traçabilité des choix effectués. L'OIEau a réalisée une analyse de l'historique des données et une interprétation des résultats au regard de considérations agronomiques. L'OIEau a participé à l'élaboration et au calculde plusieurs indicateurs pertinents, contribué à l'analyse plus détaillée conduite sur certains secteurs, et participé à l'élaboration d'un document de synthèse de l'étude et de recommandations sur l'amélioration de la surveillance. L'OIEau a également largement contribué à l'élaboration de fiches substances réalisées pour les substances jugées prioritaires dans le cadre de l'étude, étroitement liées aux jeux de données collectées. Pour cela une charte graphique a été développée comprenant des pictogrammes, des chiffres clés, des cartes et graphiques permettant de fournir un rendu imprimable utilisable par l'Agence de l'eau. L'OIEau a également développé une plaquette de communication des résultats de l'étude à destination du grand public et reprenant en un recto-verso les principaux résultats de ce projet.

status: 
terminé