L'eau du futur : enjeux et perspectives pour les entreprises du secteur

27/06/2019

Des solutions ou procédés innovants peuvent-ils, en France, aider les acteurs de la filière de l’eau à améliorer leur performance économique et à faire face efficacement aux multiples enjeux sociétaux auxquels la ressource qu’ils ont en charge – l’eau – doit répondre ?

Cette question est au cœur de l’étude « L’eau du futur : enjeux et perspectives pour les entreprises du secteur » qui vient d’être rendue publique.

L’OIEau, au côté d’autres acteurs de la Filière française de l’eau (FFE), a fait partie du comité de pilotage de l’étude que vient de publier le Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques (Pipame). Cette étude a été confiée par la Direction générale des entreprises (DGE) au cabinet In Extenso Innovation Croissance.

L’identification de solutions susceptibles d’accroître la compétitivité de la filière, ainsi que l’examen selon une approche prospective des conditions de leur mise en oeuvre, conduisent à proposer une démarche cohérente pour faciliter leur déploiement au sein des entreprises concernées. Ces solutions visent à la fois à optimiser les dispositifs du « petit cycle de l’eau » (fourniture d’eau potable, collecte et traitement des eaux usées) et à relever d'importants défis environnementaux inhérents, notamment, au « grand cycle de l’eau » (du nuage à la mer).

Les recommandations de l’étude ciblent les différents leviers (innovation, ressources humaines…) sur lesquels les acteurs de la filière de l’eau pourront s’appuyer pour déployer les solutions identifiées. Cette démarche devrait leur permettre d’accroître les performances des installations de production, d’améliorer les contributions de leur activité vis-à-vis des autres secteurs (énergie, santé, etc.) et du consommateur final, et d’engranger ainsi un indispensable gain de compétitivité.