Le Centre Pilote de la Formation Professionnelle de Port au Prince (CPFP) d’Haïti se forme à Limoges

01/07/2019

Le projet de l’Institut National de la Formation Professionnelle (INFP) d’Haïti "Compétence pour l’Emploi des Jeunes", dans lequel l’Office International de l’Eau intervient avec le CRESFED depuis 2017, vient franchir avec succès une étape décisive : les formateurs du Centre Pilote de la Formation Professionnelle de Port au Prince (CPFP) ont reçu durant 3 semaines une formation professionnelle appliquée sur l’eau et l’assainissement.

Hydraulique appliquée aux réseaux d’eau potable, raccordement sur des canalisations PEHD, percement en charge des conduites en fonte, installations de colliers de prise en charge sur réseau en PVC, poteaux incendie, ou encore suivi des stations d’épuration faisaient partie du programme de cette formation réalisée sur les plateformes pédagogiques de l’OIEau à Limoges et à La Souterraine.


Application sur une plateforme pédagogique de réseau d'eau potable


Travaux pratiques de raccordement et entretien des poteaux incendie

 


Visualisation des équipements dans le hall technique

Découpe des conduites en fonte


Exercice de réalisation d'une prise en charge sur une conduite en PVC

 


Analyse des paramètres des stations d'épuration

Choix des calles et butées pour un réseau sous pression

Recherche de fuite sur les conduites enterrées par méthode acoustique

Recherche d'une conduite par méthode acoustique

 

Rappelons que ce projet de l’INFP, en partenariat avec le Centre Pilote de la Formation Professionnelle de Port au Prince et la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement, et appuyé par l’Agence Française de Développement, a déjà permis la production de 11 modules de formation continue, allant de la découverte des métiers de l’assainissement, à la lecture et installation des compteurs d’eau, ou encore l’application de la règlementation nationale sur l’eau. L’OIEau a également participé à la réalisation de 4 formations initiales, pour des diplômes de BAP à Technicien sur les services d’eau potable.

L’OIEau a également réalisé les avant-projets sommaires de 5 plateformes pédagogiques et participé à l’identification de partenaires de la formation en Haïti. Un atelier de formation-réalisation a permis l’élaboration du plan de financement et de montée en charge de la filière de formation Eau. L’objectif est de mettre en œuvre les premières formations à l’automne prochain.

Ce projet s’inscrit dans la continuité des projets menés par l’OIEau en Haïti depuis 2007, tels que l’étude de faisabilité pour une Ecole des Métiers de l’Eau ou le Référentiel Technique National de l’Eau Potable et de l’Assainissement.