Une semaine d’échanges à la Havane entre les partenaires du projet Caribsan pour développer les filtres plantés de végétaux dans la Caraïbe

02/06/2022

Le vendredi 20 mai, les partenaires* du projet CARIBSAN ont clôturé leur mission à la Havane avec un comité de pilotage, au cours duquel ils ont signé une convention de partenariat pour développer ensemble la technologie des Filtres plantés dans la Caraïbe.

La finalité technique de CARIBSAN : construire une station d’épuration à filtres plantés de végétaux (FPV) dans chaque territoire partenaire : Cuba, la Dominique et St Lucie, sur le modèle des stations de traitement des eaux usées développées en Martinique et en Guadeloupe. Depuis plusieurs années, les stations d’épuration à Filtres plantés des quartiers Mansarde au François et Taupinière au Diamant mettent en avant l’efficacité de cette technologie économique, écologique et résiliente au changement climatique.

Les FPV sont une technologie d’assainissement novatrice qui tire parti des processus d'épuration de la nature. Ils présentent l'avantage d'être efficaces, plus simples et moins coûteux que les systèmes classiques de traitement des eaux usées. Ils peuvent faire face aux événements climatiques tropicaux tels que les fortes pluies ou les cyclones. Les Filtres plantés de végétaux constituent une famille diversifiée : certains procédés permettent de traiter conjointement l'eau et les boues, ou encore de réutiliser les eaux usées traitées pour l'irrigation ou d'autres usages.

L’Institut National des Ressources Hydrauliques de Cuba a exposé durant cette semaine à ses homologues les premières conclusions des études menées pour élaborer une méthodologie de conception de FPV tenant compte des caractéristiques spécifiques de l’île. Les représentants du secteur de l'eau et de l'assainissement de la Dominique, de Sainte-Lucie, de la Martinique, ainsi que du secteur de la recherche et de la coopération internationale de l’Hexagone, ont ainsi pu participer à des moments de formations et d’échanges d’expériences entre ingénieurs, chercheurs, botanistes et directeurs, visiter les sites pilotes identifiés et s’accorder sur les prochaines étapes à suivre pour la construction d’un Filtre planté de végétaux à la Havane.

*Le projet CARIBSAN est cofinancé par l’Union Européenne à travers le programme INTERREG Caraïbes au titre du Fonds Européen de Développement Régional, par l’Agence Française de Développement (AFD) et par les Offices de l’Eau (ODE) de Martinique et de Guadeloupe.

Les partenaires du projet sont : l’Institut National des Ressources Hydrauliques de Cuba (INRH), l’association caribéenne de l’eau et de l’assainissement (CAWASA), les sociétés de gestion de l’eau et de l’assainissement de la Dominique (DOWASCO) et de Sainte-Lucie (WASCO), l’Office de l’Eau Martinique (ODE Martinique), l’Office de l’Eau Guadeloupe (ODE Guadeloupe), l’Institut national de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE) et l’Office International de l’Eau (OiEau), chargé de la mise en oeuvre et de la gestion technique et financière de l'ensemble du projet.